Weather by Freemeteo.com

In the press

 

27 Octobre 2010 - Phare de Ré

Holiday Services : les pionners en la matière

Texte

 

3 Novembre 2010 - Phare de Ré

Christelle et Laurence : les "chats noirs" du désert marocain.

Les perles de ré dans le désert marocain

 

N°23 Printemps 2007 - TAPAGE Tapage printemps 2007

Le majordome de votre maison

C’est le week-end, mieux, les vacances ! Enfin ! Zou, en route pour la Rochelle, l’île de Ré, la vraie vie… Votre résidence attend, pimpante et apprêtée, elle fleure bon la détente ! Pendant votre longue absence, Holiday Services vous l’a chouchoutée, a contrôlé plusieurs fois la maison, réceptionné et installé le canapé que vous aviez commandé, posé ici et là les étagères dont vous étiez convenu, remplacé la bouteille de gaz… Juste avant votre séjour, la pelouse a été tondue de près, les plantations taillées et le ménage effectué. Poussez la porte… Bouquet de fleurs et corbeille de fruits, ouverture des volets, mise en route de l’eau et de l’électricité, confection des lits… Tout ce que vous avez demandé est là ! Douce quiétude d’un intérieur entretenu… Christopher et son équipe mettent tout en œuvre pour faire de vos vacances une parenthèse de douceur et de simplicité !

 

Mars 2007 - L'ENTREPRISE L'entreprise mars 2007

En 2003, Christopher Vadot opère un virage professionnel après dix-sept années de journalisme à Paris et Toulouse et s’installe sur l’île de Ré. « Ma femme avait hérité d’une maison de vacances. » Ce Franco-Britannique imagine alors une société de gestion de services pour les propriétaires rétais. La population de l’île passe de 16 000 à 150 000 personnes l’été. Le nouvel insulaire réalise une étude de marché « empirique » avec l’aide de la CCI de La Rochelle. Il suit toutes les étapes du stage de créateur d’entreprise de la CCI, structure ses connaissances commerciales, financières et comptables. « D’entreprenant, je suis devenu entrepreneur. » La Sarl Holiday Services voit le jour à l’été 2003 avec un capital de 8000 euros. Son créateur emprunte près de 15 000 euros auprès de sa banque. Dans le même temps, la région Poitou-Charentes lui verse une aide à la création de 2000 euros. Après trois mois de démarchage, il signe ses premiers contrats. L’investissement est basique : bureautique, tondeuse à gazon, matériels d’entretien et un peu de pub. Christopher Vadot mise sur l’humain. Il s’entoure d’une aide ménagère et d’un employé pour le jardinage et le bricolage. Holiday services affiche une croissance de près de 25% en 2006 avec une quarantaine de clients français et britanniques, mais garde la tête froide. « Je suis un père de famille présent et je compte le rester. » Ce qui ne l’empêche pas de penser sérieusement à l’ouverture d’autres agences.

 

Juillet 2006 - RMC INFO

Interview de Jean-Jacques BOURDIN dans l’émission matinale BOURDIN & Co.

 

5 avril 2006 - LE PHARE DE RÉ Le Phare de Ré 5 avril 2006

Un taxi surprenant sur le port

Certains passants ont pu remarquer un drôle de véhicule sur le port de StMartin ou en d’autres endroits de l’île de Ré. Un taxi typiquement londonien circule en effet sur les routes rétaises mais ne prend pas de passagers.
Il s’agit en réalité de la voiture de l’entreprise HOLIDAY SERVICES (spécialisée dans l’entretien des résidences). Avec un tel véhicule, la société compte ne pas passer inaperçue et ainsi se faire connaître.

 

Septembre-Octobre 2005 - L'ESSENTIEL de L'Ile de Ré et La Rochelle L'essentiel Septembre-Octobre 2005
L'essentiel Septembre-Octobre 2005

Résidences secondaires : intendance et dépendance

Il n’est pas toujours aisé de gérer une habitation quand on est loin d’elle. Certaines démarches demandent une proximité que certaines sociétés proposent maintenant d’effectuer à votre place. Un nouveau métier est né : régisseur de résidences secondaires.

Votre résidence secondaire vit sa vie même si vous n’êtes pas là : le gazon pousse, les plantes vertes ont soif, la poussière s’incruste sournoisement sur les étagères et les araignées campent au plafond. Certes, la technologie vous donne un coup de main, arrosage automatisé, déclenchement à distance du chauffage (…) Mais il y a de multiples détails que seul un œil averti peut gérer. Certes, on peut également faire confiance à un voisin et lui confier les clefs pour assurer une présence bienveillante. Mais chacun sait que cette solution a des limites. D’autres font confiance à quelqu’un qui connaît la sœur de la cousine du frère du beau-frère qui, moyennant quelques liquidités, vous assurera surveillance et ménage, mais hormis le fait que cette solution est parfaitement illégale, vous prenez le risque de gros ennuis si par malheur cette personne se blesse chez vous. Sans compter que vous n’êtes pas à l’abri de mauvaises surprises, entre promesses non tenues et chapardages… Confier l’intendance de votre résidence secondaire à un professionnel n’est plus un rêve réservé au riche propriétaire mais une solution proposée par des entreprises spécialisées. Venue des pays anglo-saxons, l’idée est introduite en France en 2001, (…) Dans un premier temps, les services (sont bâtis) sur le modèle des conciergeries d’hôtels de luxe à l’intention des sièges sociaux. (…) Dans un premier temps, les services iront du pressing à la fourniture d’une baby-sitter jusqu’à la réservation d’une place de théâtre. L’activité sera ensuite étendue à la gestion de l’intendance des résidences secondaires de ces mêmes cadres supé&rieurs ultra débordés. Arroser les plantes vertes, tondre la pelouse, ouvrir les volets, régler le chauffage, préparer votre arrivée, voire garnir le réfrigérateur, voici quelques-unes des prestations ordinaires que pro les régisseurs de résidences secondaires. L’idée a fait son chemin dans le creuset d’une volonté de regrouper des prestations diverses sous un seul contrat pour un service de confiance et en toute transparence. Un contrat qui ouvre droit à des réductions fiscales et à une TVA à 5,5% si l’entreprise est agrée.

Lojn des yeux…

En partie inoccupée pendant l’année, votre résidence de vacances doit être suivie, entretenue et contrôlée, pour être prête pour votre séjour. Votre éloignement rend parfois cette tâche impossible ou fastidieuse. Ainsi, suivant vos consignes, le régisseur peut, lui, gérer les problèmes techniques liés à votre maison et intervenir sur votre demande : faire venir un plombier (…), assurer une présence pour une livraison ou suivre un chantier, si par exemple, vous avez décidé de repeindre votre séjour ou de creuser une piscine…. Voire, vous réexpédier votre courrier ou les lunettes que vous avez oubliées dans le tiroir de la table de nuit. Ces entreprises, ancrées dans leur région, vous apportent également une connaissance du pays que votre qualité de résident extérieur ne vous permet pas forcément d’avoir. Ainsi, leurs propositions de services peuvent s’étendre à la fourniture d’une femme de ménage, d’une baby-sitter ou même assurer la logistique de la location saisonnière (nettoyage, remise des clefs…) de votre maison quand vous n’y résidez pas.

HOLIDAY SERVICES

Sur l’île de Ré aujourd’hui, il n’existe qu’une seule entreprise proposant des contrats de régisseur de résidences secondaires. Son créateur, Christopher Vadot, avait personnellement expérimenté tous les soucis et les contraintes que pose la possession d’une résidence secondaire. Installé définitivement sur l’île, ce Franco-britannique a réfléchi à la nécessité de créer un lien entre la résidence secondaire et son propriétaire absent. Son expérience de concierge d’hôtel (un job d’étudiant), et sa connaissance des habitudes anglo-saxonnes l’ont amené à développer le concept de régisseur de résidence secondaire : « C’est un nouveau métier et toutes les règles ne sont pas encore écrites », dit-il : « J’ai un agrément préfectoral : mon champ d’activité est le service à la personne : ménage, repassage, petit bricolage, jardinage, services : mon activité s’arrête là où commence le professionnel, paysagiste, électricien, plombier… Mon activité est basée sur une relation de confiance et de proximité. Il y a par extension une dimension de conseil et la personnalisation des services. C’est un métier de rigueur et de gestion permanente des détails ».
Holiday services propose des contrats annuels à la carte, accessibles à tout public, des cadres débordés aux résidences luxueuses aux couples jeunes retraités qui apprécient d’avoir une maison propre et rangée lors de leur arrivée.

Véronique Corbel

 

23 septembre 2005 - CHARENTE-LIBRE Charente Libre 23 septembre 2005

« Ile de Ré : les nouveaux venus créent de nouveaux métiers »

On pourrait les baptiser Néo-Rétais. Amoureux de l’île, ils y ont créé leur activité et contribuent peu à peu à une diversité économique, appréciable hors-saison.

Travailler les pieds dans l’eau. Jouer les prolongations quand tout le monde a bouclé sa valise, profiter des pistes cyclables enfin désengorgées…le rêve !
A feuilleter de près l’annuaire du club d’entreprises de l’île de Ré, on se rend compte que bien des personnes s’y risquent. (…) Télétravail en secrétariat, communication, création de sites internet, conseil en déco, en management, etc. (…) Christopher Vadot, journaliste anglo-français, 40 ans, délaissait son métier de plume et sa vie toulousaine pour le bricolage permanent dans l’île de Ré, devenant lui aussi, l’homme à tout faire des résidences secondaires avec sa société HOLIDAY SERVICES.
Cette dernière existe toujours et salarie désormais trois personnes. « Je me suis beaucoup préparé, j’ai suivi une formation approfondie avec la CCI de La Rochelle. Puis j’avais quelques subsides pour voir venir, au moins la première année » explique-t-il comme à décharge de feu ses concurrents.
Dans l’île de Ré, il n’est pas toujours aisé aux entreprises autres que touristiques de trouver leur équilibre. « Il faut se méfier du chant des sirènes. La douceur de vivre fait qu’on peut perdre de vue son objectif de réussite économique », estime Christopher Vadot. (…)

Agnès Marroncle

 

22 juillet 2004 - SUD OUEST Sud Ouest 22 juillet 2004

« Le maître des clés »

Economie. Pour la société HOLIDAY SERVICES qui veille sur les résidences secondaires, c’est le moment de remettre les clés aux propriétaires.

Les juillettistes sont arrivés mais, pour beaucoup d’entre eux, les vacances commencent par des corvées. Il faut nettoyer une maison inoccupée pendant plusieurs mois, aérer, faire les lits, tondre le jardin ou remettre une piscine en état. Pour éviter cela, dans chaque village, il se trouve des personnes pour proposer leurs services aux résidants secondaires. Cela se fait par bouche à oreille. On sait qu’untel a déjà les clés des voisins, etc. dans la plupart des cas, cela se fait au noir, de la main à la main.
Depuis peu de temps, ces services d’entretien et de nettoyage sont proposés par des sociétés professionnelles. L’une d’entre elles (…) se nomme HOLIDAY SERVICES; Son fondateur est un ancien journaliste qui va sur sa quarantième année. Son reconversion en créateur d’entreprise a l’air de lui plaire. « Je me savais entreprenant ; je me suis découvert entrepreneur » lance t-il. Une chose est sûre, de son ancien métier, Christopher Vadot a gardé le sens de la formule. Et comme il sait que les informations circulent vite et peuvent tomber sous les yeux de concurrents, il ne faut pas confier le nombre d’habitations dont il s’occupe. Pour se justifier, il se lance dans les métaphores. « Cette entreprise est une jeune pousse, je veux la protéger au maximum. » Il finit par confier un vague « plusieurs dizaines de maisons », localisées pour la plupart à La Flotte, St Martin et St Clément.

De mère anglaise, Christopher Vadot utilise son bilinguisme dans les affaires. Il a déjà une belle clientèle de propriétaires anglais. Un magazine britannique, consacré au tourisme en France, a même publié un article sur HOLIDAY SERVICES. A la suite de cette publication, deux clients d’Outre Manche ont immédiatement signé avec l’entreprise. Cette clientèle, non hexagonale, Christopher Vadot déclare la viser « absolument mais pas exclusivement ». Il pense que le marché n’est pas encore mûr mais qu’il ne peut que se développer dans les prochaines années.

En juillet, lorsque les maisons sont occupées, il ne s’agit plus de relever le courrier ou d’arroser les plantes mais de soulager les vacanciers du travail domestique qu’ils n’aiment pas faire. Les courses, le ménage, ou même le baby-sitting. Les mois de juillet et août sont évidemment des temps forts pour la jeune société. Les journées de l’entrepreneur s’allongent. Il va de maison en maison pour accueillir des locataires, faire des lits ou remettre des clés. Ces dernières, de toutes les tailles et de toutes les formes, emplissent sa mallette et font un clin d’œil à son ancien métier. Le journal dans lequel il travaillait s’appelait « Les Clés de l’actualité ». Il y a des choses qui ne s’inventent pas.

Meryl Goussot

Holiday services – Tel. 05 46 09 36 29

 

14 avril 2004 - LE PHARE DE RÉ Phare de Ré 14 avril 2004

Entreprises – Les majordomes de l’île de Ré

« (…) Au cours de cette même année 2003, de l’observation attentive du marché et du souvenir de ses premiers petits boulots, est née l’idée de Christopher Vadot de transposer le concept de conciergerie des hôtels de luxe aux résidences secondaires de l’île de Ré. Ainsi, HOLIDAY SERVICES propose plusieurs types de prestations : entretien intérieur et extérieur, visites régulières et services personnalisés, à des clients de toutes nationalités. Parmi sa clientèle, Christopher compte de nombreux propriétaires anglophones et entend se développer sur ce créneau.
Son agrément par la préfecture depuis mai 2003 lui permet de faire bénéficier ses clients de réductions fiscales légales. Fonctionnant sous forme de contrat annuel, les tarifs sont calculés en fonction de la taille de la résidence, du jardin, du nombre de jours d’occupation et des heures de prestations fournies. Un « crédit temps » permet ainsi aux propriétaires de bénéficier de diverses prestations pendant leur séjour : garde d’enfants, blanchisserie, courses…
Le marché des services aux particuliers étant en plein essor, avec un réel besoin de structuration, l’année 2004 s’annonce donc sous les meilleurs auspices pour les majordomes rétais d’un nouveau genre.

Nathalie Vauchez – Club des entreprises de l’île de Ré

 

June-July 2004 - FRENCH MAGAZINE French Magazine June-July 2004

Management – « Buy a butler »

Thanks to a new property management company on the Ile de Ré near La Rochelle, you can now pamper yourself with the services of a butler. Half-French, half-English local resident Christopher Vadot has set up HOLIDAY SERVICES, a company that offers to manage your property while it is vacant – gardening, cleaning, checking post, watering plants, keep an eye on security – but also offer you a butlering service when it is occupied. These services can include cleaning and gardening plus fetching your visitors from the airport, doing the shopping, babysitting, washing and ironing. A great idea for pampering yourself and your property.

Holiday services : +33 5 46 09 36 29

 

15 juillet 2003 - SUD OUEST Sud Ouest 15-07-2003

Le concierge de l’île


Les propriétaires de résidences secondaires sur l’île de Ré peuvent désormais confier, quand ils ne sont pas là, leurs clefs à HOLIDAY SERVICES. Un concept nouveau… et très prometteur.

Après dix-sept années passées à voyager à travers les cinq continents, Christopher Vadot cherchait un moyen de tourner définitivement la page du journalisme. Marié et père de trois filles, cet Anglo-Français de 38 ans, souhaitait avant tout retrouver une qualité de vie pas toujours compatible avec son activité professionnelle. « J’avais réalisé tous mes rêves de journaliste. J’ai d’abord travaillé au Figaro, dans un groupe de presse sportive, puis à jeune Afrique. J’ai même eu le privilège d’approcher Nelson Mandela… Que pouvait-il y avoir de mieux après cela ? L’an dernier, alors que j’étais rédacteur en chef à Toulouse, dans l’un des titres du groupe Milan Presse, j’ai décidé de prendre un virage. J’ai reçu une proposition à Paris pour un poste équivalent, mais j’ai refusé. Ma femme avait une maison sur l’île de Ré où nous passions nos vacances, nous avons choisi de nous y installer. »

A peine ses valises posées sur le sol rétais, Christopher Vadot ne peut s’empêcher de réactiver la boîte à idées logée au fond de son cerveau. « Je cherchais une autre activité. Je me suis rendu compte que les prestations de services proposées dans les résidences secondaires de l’île n’étaient pas faites de manière pensée, cohérente. Puis je me suis souvenu des petits boulots que j’ai effectués avant d’être journaliste dans l’hôtellerie de luxe : j’ai imaginé un concept de ce genre transposé aux résidences secondaires. »
A l’automne dernier, Christopher Vadot prend rendez-vous avec la Chambre de commerce et d’Industrie de La Rochelle pour y exposer son concept. « J’ai pris aussi contact avec un avocat et des professionnels du tourisme. L’étude de marché s’est avérée prometteuse. Et en Charente-Maritime, le vent est favorable en ce moment pour les créateurs d’entreprises », glisse t-il.

Le néo-Rétais s’inscrit alors dans un stage de formation à la CCI. Il affine ses connaissances en comptabilité, en droit fiscal, etc. Mais la cerise sur le gâteau reste à venir. « J’ai découvert l’existence d’un texte du Code général des Impôts qui permet la défiscalisation des services aux particuliers. J’ai reçu l’agrément du Préfet de Région au mois de mai, se réjouit-il.
Le jeune retraité du journalisme crée donc sa société : HOLIDAY SERVICES. Le principe : « Etre le propriétaire à la place du propriétaire ».
L’entreprise propose l’entretien intérieur et extérieur des résidences secondaires, ainsi que des visites régulières et une préparation avant le retour du propriétaire. Un « crédit temps » prévoit également diverses prestations pendant la présence de ce dernier blanchisserie, courses, garde d’enfants… Le contrat annuel avec HOLIDAY SERVICES comporte trois mois d’essai. Les tarifs sont calculés en fonction de la taille de la résidence du jardin, du nombre de prestations fournies.

Pour l’instant, Christopher s’occupe seul du jardinage, sa passion. Il sous-traite des tâches ménagères (…). Ses premiers clients –il préfère garder le nombre confidentiel- ont « de jolis maisons et des exigences » dont l’âge moyen oscille entre 35 et 55 ans.
« Si j’arrive jusqu’à cinquante clients d’ici trois ans, peut-être songerai-je alors à exporter le concept sur le continent. Mais pour l’instant, je préfère m’en tenir à l’île de Ré… quitte à me faire piquer l’idée ! » sourit-il, conscient néanmoins que son nouveau travail repose sur la confiance des propriétaires. (…)
Et en attendant, si Christopher Vadot, également écrivain, ne nourrit aucun regret concernant le journalisme, il compte bien reprendre la plume le temps d’un livre.

Frédéric Zabalda

 

21 mai 2003 - LE PHARE DE RÉ Phare de Ré 21 mai 2003

L’hôtel à la maison

Depuis peu, HOLIDAY SERVICES, une agence de prestations de services pour résidences secondaires et maisons de location propose ses activités dans l’île de Ré.

Apporter des services personnalisés et professionnels toute l’année, c’est notre mission », souligne Christopher Vadot, créateur de HOLIDAY SERVICES. Sa toute jeune entreprise s’adresse aux propriétaires d’une résidence secondaire et propose toute une gamme de services établis à partir d’un forfait d’heures annuel. Ces prestations s’organisent autour de deux grands axes. « Lorsque votre habitation est inoccupée vous pouvez bénéficier de l’entretien de la maison et du jardin, d’une visite complète (…), de la préparation de la maison avant votre arrivée ou celle de locataires, etc. Quand vous occupez votre résidence, les prestations restent assurées (…) selon les besoins : courses, garde d’enfants, blanchisserie… » explique t-il. Cet ex-journaliste, amoureux de l’île de Ré, installé ici, avec sa famille depuis quelques mois a eu cette idée en sillonnant le monde. « Dans mon activité précédente, j’ai eu la chance de fréquenter de nombreux hôtels haut de gamme à travers le monde. J’ai pu y constater souvent une très grande qualité de service. C’est ce même esprit de conciergerie d’hôtel de luxe que je propose. Le credo d’HOLIDAY SERVICES c’est : efficacité, régularité et suivi », détaille Christopher Vadot. Aujourd’hui, Holiday services collabore avec six professionnels du tourisme. Rapidement, Christopher Vadot espère constituer une équipe d’employés exclusivement rétais.
X.L

HOLIDAY SERVICES – Tel : 05 46 09 36 29